You are currently viewing Combien de barres de toit faut-il pour une tente de toit ? 

Combien de barres de toit faut-il pour une tente de toit ? 

Vous avez le véhicule, vous avez fait le choix de votre modèle de tente de toit idéale, il ne vous reste plus qu’à trouver les barres de toit à fixer sur votre véhicule et vous serez opérationnel pour prendre la route !

La tente de toit est le parfait compromis entre le camping-car et la tente de camping traditionnel. Elle permet de « transformer » le véhicule en espace de rangement avec coin cuisine et dînette pour les mieux équipés. 

L’énorme avantage de ce type d’accessoire de loisir, c’est qu’il s’adapte à tous types de véhicules. Autrement dit, que vous soyez au volant d’une petite citadine, d’un monospace familial, d’un SUV ou encore d’un 4X4, vous pouvez opter pour la tente de toit comme mode de couchage pour vos bivouacs en pleine nature. 

Si les fourgons et les vans sont souvent équipés de galeries, ce n’est pas toujours le cas pour la majorité des voitures et certains 4X4. Vous devez donc investir dans des barres de toit pour y fixer votre tente sur le véhicule. 

Voici quelques conseils pour étudier vos besoins. Si dans certains cas 2 barres suffisent, il se peut que vous ayez besoin de barres supplémentaires.   

Quelles barres de toit choisir ? 

Certaines voitures sont déjà équipées de barres longitudinales (sur la longueur). Mais attention, elles sont parfois plus esthétiques que véritablement pratiques. En effet, elles ne sont pas toujours étudiées pour supporter une réelle charge lourde ou volumineuse. Pour vous assurer de la capacité de vos barres, vous devez vérifier les données du constructeur. 

Si vous devez acheter des barres de toit, sachez que vous n’aurez que l’embarras du choix. Le marché est suffisamment large pour y trouver son bonheur… Un peu trop peut-être. Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Retenez tout d’abord que chaque barre de toit à une capacité de chargement maximal en dynamique (véhicule roulant). Un modèle pourra supporter 30 kg tandis qu’un autre pourra accueillir jusqu’à 100 kg. En fonction du poids de votre modèle de tente, vous pourrez choisir des barres adaptées. 

Enfin, vous devrez peut-être opter pour des barres de toit transversales. En effet, si vous fixez des barres longitudinales, vous ne pouvez en installer que 2. Les barres transversales ont un meilleur appuie et vous pouvez augmenter le nombre de barre nécessaires en fonction de vos besoins de campeur. 

Combien de barres de toit faut-il pour fixer votre tente ? 

En fonction du poids et de votre véhicule, 2 barres de toit peuvent suffire. Cependant, pour augmenter la charge utile d’une part, mais surtout mieux répartir la charge, on conseille généralement 3 barres de toit.

Avec 2 barres, votre tente repose uniquement sur les extrêmes gauches et droits. Avec une barre supplémentaire, le châssis de votre tente de toit repose également sur une surface stable et robuste au milieu. Ça permet une fixation plus sécurisée, que ce soit en roulant ou en statique avec votre tente dépliée, mais également de préserver l’embase de la tente. En effet, avec 2 barres, le châssis pourrait à l’usage perdre sa forme initiale et s’incurver. Avec une troisième barre, vous divisez la portée de la tente et répartissez le poids de manière plus homogène d’une part, mais vous solidifiez le châssis et la structure d’autre part.

Si vous songez partir sur des voyages au long court, des road trips de plusieurs semaines ou mois, ou si vous voyagez à bord d’un 4×4, privilégiez 3 barres de toit dans votre système de fixation. Les secousses et l’utilisation intensive auront forcément un impact sur la structure. Si vous offrez une armature solide, plane et équilibrée, vous pourrez augmenter la durabilité de votre matériel et profitez d’un meilleur confort.  

Comment stocker une tente de toit ? 

La tente de toit convient à différents profils de voyageurs. Certains voyagent sur le long terme et partent plusieurs mois en road trip en Europe ou en Afrique par exemple. Pour d’autres, l’usage de la tente de toit est de l’ordre de l’occasionnel. Vous partez pour un week-end à la montagne ou pour quelques semaines en bord de mer. 

Dans ce cas, par soucis économique et pratique, il vaut mieux stocker sa tente de toit à l’abri. Vous consommez forcément plus de carburant avec une tente sur le toit de votre voiture. Même si les coques sont aérodynamiques et limitent grandement la surconsommation, elles augmentent le poids du véhicule et la prise au vent donc… vos besoins en carburant. 

Ensuite, pour un usage quotidien de votre voiture, vous pourrez facilement être ennuyé pour accéder à un parking commercial par exemple. Enfin, si vous avez opté pour une tente de toit milieu de gamme, ce qui convient parfaitement à un usage occasionnel, vous risquez d’user plus rapidement votre matériel et donc de diminuer sa durabilité. 

Pour éviter tous ses problèmes, le mieux est donc de stocker votre tente. Voici nos conseils pour la stocker et la préserver des usages du temps. 

À l’abri et au sec

Avant de stocker votre tente de toit, veillez toujours à ce que la toile soit parfaitement sèche. 

L’humidité peut avoir de graves conséquences, même sur une toile de très grande qualité. Lorsque les tissus sont humides et ne respirent pas, votre espace couchages se transforme en véritable nid à moisissures et champignons. 

Votre prochain road trip sera fortement compromis… Au prochain montage, vous serez surpris de voir l’étendue des dégâts. La toile sera rongée par les moisissures…

En ce qui concerne le lieu de stockage, vous devez opter pour un endroit propre et sec (hangar, garage, box de stockage…). Là encore, l’humidité sera votre pire ennemie. Évitez de déposer votre tente à même le sol si c’est de la terre battue ou un milieu humide. Pour éviter de tordre les arceaux ou l’armature de la tente, vous devez la stocker sur la tranche ou à plat. 

Les fixations en hauteur

À moins d’avoir un garage parfaitement sec, la terre est toujours un peu humide. De plus, le sol peut potentiellement devenir un danger avec les rongeurs (rats et souris se feront un plaisir de se servir de votre tente pour y accueillir leur petite famille…). 

Pour éviter ce genre de problèmes, quelques fabricants de tentes de toit proposent aujourd’hui sur le marché des kits de suspensions horizontales. Ils s’adaptent à n’importe quels modèles de tente de toit.

C’est un accessoire vraiment très pratique pour ranger sa tente en toute sécurité. Le kit est conçu avec un système de poulies. Pour monter ou descendre votre matériel, il suffit de jouer avec les poulies et vous ne vous fatiguez pas le dos à chaque montage. 

Si vous avez suffisamment d’espace, vous pouvez garer votre véhicule sous le kit de suspension pour enlever la tente ou la déposer sur le toit de votre voiture. 

La marque BOX LIFT commercialise ce genre de kit de levage. Il permet de soulever jusqu’à 100 kg, ce qui est généralement amplement suffisant pour une tente de toit. Le prix est attractif et rapidement rentabilisé si vous devez régulièrement déposer ou installer votre tente de toit sur votre véhicule. Comptez environ 140 €. 

Les fixations sur roulettes

Si vous avez un garage, mais que vous manquez un peu d’espace, ça peut être intéressant de stocker votre tente sur un chariot à roulette. Vous pouvez facilement la déplacer en cas de besoin et elle n’est pas à même le sol. Une grande marque française, Naitup, propose un support à 129 €. Le châssis reprend les mêmes fixations que celles de vos barres de toit. Vous pouvez donc la fixer en toute sécurité. Le support est adapté à la très grande majorité des modèles, même ceux qui sont commercialisés par d’autres marques. 

 

Dans tous les cas, que vous stockiez votre tente sur chariot, en hauteur ou à même le sol, veillez à préserver votre matériel de l’humidité et des nuisibles pour ne pas avoir de mauvaises surprises…

Laisser un commentaire